Le guide pour bien choisir son Trépied photo

Lorsqu’on se décide à faire de la photographie et qu’on a investi dans l’achat d’un appareil reflex, on a ensuite souvent besoin d’avoir un trépied photo. C’est un matériel indispensable pour les photographes professionnels et même amateurs. Ceux qui aiment faire des photos nature ou des photos animalières s’en servent presque toujours. Lorsqu’on est novice dans la photographie, il n’est déjà pas aisé de maîtriser le fonctionnement de son appareil reflex. Il est donc encore moins simple de savoir choisir un trépied. De nombreux débutants n’en connaissent d’ailleurs pas l’utilité.

Pourquoi utiliser un trépied photo ?

Pour résumer, l’usage d’un trépied appareil photo est essentiel en ce sens qu’il permet d’avoir des images plus nettes, une composition plus soignée et favorise la créativité. C’est un accessoire qui garantit une grande stabilité et qui améliore le cadrage. Lorsqu’on doit faire des poses longues, des photos de nuit ou des photos d’orage, le trépied photo permet d’éviter le flou et de capturer l’image au bon moment. C’est un matériel qui est aussi utilisé pour l’autoportrait ou des photos de groupe. Pour faire du lightpainting ou capturer des feux d’artifice par exemple, il faut une pose longue. Il en est de même pour de nombreux effets créatifs qui sont toujours bien plus précis quand on se sert d’un trépied photo. Diverses autres situations peuvent justifier l’utilité d’un trépied photo. Pour gérer les scènes contrastées, faire des photos de studio ou de paysage, son usage est incontournable. Le trépied appareil photo est ainsi un accessoire utilisé au quotidien ; il faut donc bien le choisir.

Comment choisir son trépied photo ?

Le choix d’un matériel, surtout d’un trépied photo, reste une grande préoccupation du photographe. C’est d’ailleurs le cas pour tout accessoire qui nécessite d’investir quelques centaines d’euros. Il ne faut jamais acheter son trépied appareil photo au hasard. Il y a plusieurs critères essentiels qu’il faut vérifier et respecter.

La charge maximale

Quand on doit acheter un trépied photo, le critère de la charge maximale est certainement celui le plus important. Le trépied doit pouvoir s’adapter au matériel le plus lourd dont on dispose. Il est en effet important que cet accessoire offre une stabilité optimale, quelles que soient les conditions. L’évaluation de la charge maximale nécessite de connaître le poids complet de son matériel, le boîtier et l’objectif y compris. De nombreux experts conseillent d’acheter un trépied photo qui a le double du poids de son matériel. Cette proportionnalité garantit une grande stabilité et une bonne netteté des photos.

La hauteur maximale

Hormis la charge maximale, le second critère à prendre en compte, c’est celui de la taille. Il n’y a pas de taille indiquée ou qui soit idéale. Toutefois, c’est conseillé d’acheter un trépied appareil photo dont la hauteur arrive à l’épaule du photographe. Il y a deux autres hauteurs qui doivent intéresser à l’achat : c’est celles de la rotule et de l’appareil. Dans tous les cas, lorsqu’on a soi-même une taille d’environ 1,75 mètre, il faut acheter un trépied d’une hauteur d’environ 1,50 mètre. Cependant, dans ce calcul, il ne faut pas prendre en compte la colonne centrale. Pour éviter toute erreur, il vaut toujours mieux avoir une grande hauteur maximale ; on adapte alors plus aisément son trépied photo en fonction de la circonstance. Autant, il faut penser à une hauteur maximale, autant il faut prendre en compte la hauteur minimale. Ce critère est très important dans la macrophotographie qui nécessite parfois de se mettre à ras le sol.

La taille et le nombre de sections

Le critère de la taille repliée et du nombre de sections concerne surtout les randonneurs et les backpackers qui font de la photographie. Lorsque le nombre de sections est grand, le trépied est généralement moins long et peu stable. Le bon compromis serait d’investir dans un trépied photo avec trois sections maximum. Ce compromis permet de faire de jolies photos en randonnée.

Le poids de la bête

Le choix d’un trépied photo passe par la vérification du poids de la bête. Le critère du poids se pose surtout aux personnes qui envisagent de porter leur trépied sur de longues distances. Ainsi, lorsqu’on voyage beaucoup, il faut chercher à miser sur un matériel léger. Toutefois, un trépied trop léger ne garantit jamais une bonne stabilité.

Le type de matériaux

Les trépieds disponibles sur le marché et dans les boutiques sont généralement fabriqués en deux types de matériaux. Ce sont l’aluminium et le carbone. Les trépieds en aluminium sont les plus usités. Ils sont un très bon compromis pour un rapport stabilité/poids/prix. Les trépieds en carbone ont toutefois une meilleure performance, du moins une grande réputation. Ils offrent une grande stabilité tout en étant légers et encaissent les vibrations sans entacher la qualité des photos prises. L’achat de trépied appareil photo en carbone exige néanmoins un budget important.

Les jambes du trépied

Certains photographes peuvent minimiser la pertinence du critère des jambes du trépied. Pourtant, ce critère reste essentiel. Lorsqu’on achète un trépied photo dont les jambes sont reliées, on limite énormément ses possibilités. Certaines captures exigent en effet d’allonger une jambe plus qu’une autre. Or, quand les jambes sont reliées entre elles, il est possible de prendre certaines images.

La colonne centrale

La colonne centrale, c’est le bout du trépied que l’on retrouve au centre. Cette colonne, en fonction du modèle, peut être longue, fixe ou à bascule. C’est cette partie qui permet d’avoir un gain en hauteur. Lorsqu’on est amateur de macrophotographie, il faut pendant l’achat faire attention au système, sa longueur et ses systèmes d’inversion.

Le système de serrage

Pour l’achat d’un trépied photo, il faut choisir entre deux systèmes de serrage : ce sont les clapets et les vis. En cette matière, il faut laisser place à la préférence. Le système à clapet est assez simple d’utilisation. C’est d’ailleurs un système utilisé par de nombreuses grandes marques. Le système à vis n’est pas moins performant. L’idéal, c’est de faire des tests en magasin afin de savoir le système auquel l’on s’adapte le mieux.

La tête du trépied ou la rotule

Le choix de la rotule est essentiel dans l’achat d’un trépied photo. Cet accessoire est souvent vendu en package avec le trépied appareil photo, mais pas toujours. Le marché propose deux types de rotules. Il y a la rotule 3D et la rotule Ball. La rotule 3D possède trois vis et permet de faire le réglage de son placement de prise de vue dans les trois sens. C’est un système très précis, mais peut-être moins rapide. C’est une bonne option pour les photographies de paysage qui ne nécessite pas une modification de l’orientation. La rotule Ball, quant à elle, a une configuration toute particulière. Elle possède une seule vis. La rotule Ball est le bon choix quand on doit faire une modification rapide de ses photographies, notamment animalières ou sportives.

Quelques caractéristiques en plus

Comme on peut le comprendre, l’achat d’un trépied photo doit tenir compte de nombreux critères. La liste n’est jamais exhaustive. Lorsqu’on souhaite faire un choix minutieux, on peut aussi prendre en compte d’autres caractéristiques supplémentaires. Ce sont entre autres :

  • Le niveau de bulles ;
  • Le crochet de lestage ;
  • Les pointes rétractables en fer ;
  • Le manchon de prise en main ;
  • Le sac de transport ;
  • L’option monopod.

Il reste enfin le dernier critère, celui du prix qui préoccupe de nombreux photographes.

Quel budget prévoir finalement ?

Dans le choix d’un trépied photo, le budget est un critère qui guide. Le prix de l’accessoire qu’on va acheter constitue une balance fondamentale. Pour un bon trépied appareil photo, il ne faut pas investir en dessous de 100 ou 150 euros. C’est le minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *