Aglaé Bory

Odalisque

700,00 €

Femmes aux bains

Extrait d'une série "Femmes aux Bains" réalisée à Tunis en 2014 dans le cadre de la commande "Regards posés sur les Hammams de Tunis". L'impossible corps des femmes    A travers ce travail photographique, j'ai aimé poser un regard sur un lieu habituellement caché des regards. Le hammam ,ce lieu du corps, de l'intime, de l'ablution.  Un hammam de femmes, où la nudité peut s'exprimer à l'abri du monde, où la lumière et le geste se rencontrent et expriment dans une grande simplicité la réalité des corps et des existences, où les femmes entrent dans la communauté des femmes dans laquelle la pudeur s'efface pour laisser place à une complicité forte. Où le regard est bienveillant et la parole, libre.   La photographie permet de donner à voir au monde une réalité. De la mettre en lumière grâce au regard du photographe. De la faire exister dans l'immobilité de l'image fixe. J'ai voulu photographier ces corps dans leur dénuement, débarrassés de leurs tissus et de leurs apparats. Le corps dans sa nudité et sa simplicité devient touchant, il révèle son existence fragile et raconte beaucoup de choses des femmes, de leur vie, de leurs maternités, de leur travail, de leur fatigue, de leurs souffrances et de leurs secrets. Mais livrer cette nudité au regard n'est pas un acte évident. Le corps des femmes est réservé et ne doit être montré, comme si sa réalité en elle-même était érotique, indécente, profane. J'ai vu des images que je n'ai pas pu prendre, des instants où la lumière enveloppait ces corps que je n'ai pas pu saisir, des gestes de relâchement, de délassement  que je n'ai pas pu arrêter. J'ai vu des images impossibles à photographier. Je les garde imprimées sur ma rétine. J'ai photographié ces femmes dans l'entre deux, avant le bain ou après, dans ce sas où elle se dénudent, se reposent, se sèchent ; j'ai photographié leurs dos et ce qu'elle voulaient bien me montrer d'elles. Le visage doit se cacher dès lors que le corps se dévoile. Et de cette pudeur y est née la force de la présence de leur corps. Ces photographies nous tendent ainsi un miroir et nous invite à penser le regard que nous posons sur ces femmes et sur le corps qui les constitue.

Date oeuvre : 2016
Technique : Tirage encres pigmentaires sur papier Hahnemühle
Signature : Au dos de l'oeuvre

Aglaé Bory // France

Aglaé Bory est née en France en 1978. Après avoir étudié l’histoire de l’art à Aix-en-Provence et la photographie à l’ENSP d’Arles, Aglaé Bory a présenté son travail dans le cadre de plusieurs festivals (Bourse du Talent, Voies Off, Quinzaine Photographique Nantaise…) et a fait l’objet de différentes expositions individuelles et collectives (Galerie du Château d’Eau, BnF, Les Nuits photographiques de Pierrevert…).

L’encadrement d’une œuvre photographique présente un double intérêt : la protection et la préservation dans le temps du tirage, mais aussi sa mise en valeur. Le type d’encadrement proposé pour chaque oeuvre (contre-collage sur Dibond ©, cadre boite, caisse américaine) ainsi que sa couleur de finition ont été choisi par l’artiste, en lien direct avec le tirage. Tous nos tirages et encadrements sont réalisés en France, par des professionnels habitués à travailler avec les plus grandes institutions muséales.

Le cadre boîte

Le cadre boîte présente des conditions de conservations optimales pour le tirage, ainsi qu’un esthétisme moderne créé par un effet de profondeur. .

Caractéristiques :

- Contrecollage sur aluminium 1 mm
- Carton de fond sans acide
- Verre extra-clair ou anti-reflet (en option)
- Réhausse de 1 cm
- Baguette en bois 20 / 30 mm (façade / profondeur).
Des baguettes 20 / 44 mm seront utilisées pour les formats supérieurs à 100 x 150 cm.
- Système d’accrochage inclus

cadre boite
cadre boite
Cadre boite noir
cadre boite
Cadre boite blanc

La caisse américaine

La caisse américaine met en valeur la photo grâce à un effet de suspension.

Caractéristiques :

- Contrecollage sur aluminium 1 mm
- Baguette en bois 8 / 35 mm (façade / profondeur). Un retour de 40 mm vient soutenir l’image.
- Système d’accrochage inclus

Schéma de profil :

Caisse américaine cadre bois naturel

Caisse américaine cadre noir

Caisse américaine cadre blanc

Le contrecollage sur Dibond ©

Le contrecollage sur Dibond© assure une présentation moderne et épurée de l’œuvre. Plus épais que l’aluminium, sans être plus lourd, le Dibond© permet de conserver une planéité parfaite quelle que soit la taille de votre image. Le Dibond© est un support sans acide, ce qui garantit des conditions de conservations optimales au tirage.

Caractéristiques :

- Contrecollage sur Dibond© (aluminium laqué blanc / polyéthylène noir/ aluminium laqué blanc)
- Système d’accrochage : châssis en U. Châssis rentrant de 5 cm par rapport aux bords de la plaque de Dibond©. Les angles supérieurs sont renforcés par des cornières afin que le poids porte sur la barre supérieure et les deux barres verticales.

dibond

Articles consultés